Affiche 2016


Programme Piano en Valois 2016

Nouvelles Rencontres Passionnantes

C’est la rentrée en tous domaines dont celle de la MUSIQUE.
Certes, durant la belle saison de grands concerts ont eu lieu dans toute la France. Notre manifestation charentaise se distingue en se situant à l’automne.
Nos directeurs artistiques, Jean-Hugues Allard et Paul-Arnaud Péjouan proposent cette année encore aux mélomanes et aux amateurs attentifs comme à toutes celles et à tous ceux qui veulent découvrir une émotion musicale, un programme passionnant.

Le Festival débute et se termine par un événement. On entendra Geoffroy COUTEAU qui nous offrira l’intégrale de l’oeuvre pour piano de Brahms, à Ruffec et Jarnac, puis à La Rochefoucauld et à Cognac. Son ambitieuse entreprise discographique est acclamée par la critique et c’est heureux que nous bénéficions en Charente de l’enchantement qu’avait ressenti, à l’époque, Robert Schumann au moment de leur écoute.
Le Festival se déroule dans toutes les bonnes salles construites ou rénovées, initiatives intelligentes de la part des élus des intercommunalités ou des communes elles-mêmes, qui permettent une acoustique remarquable. Mais aussi au Théâtre d’Angoulême où Gérard Lefèvre a créé, autour des concerts du soir et les interprètes les plus prestigieux, les MIDI au Théâtre, des instants plus faciles pour le public. C’est un succès.
La rencontre du piano et de l’orgue aura lieu à la Cathédrale Saint-Pierre d’Angoulême. A cette occasion, il y aura une création mondiale avec la transcription du Requiem de Mozart pour piano et orgue.
Et puis, une autre date importante du Festival, en raison même des engagements réciproques établis entre Piano en Valois et le Grand Angoulême pour mettre en valeur la présence, rare en Charente, de l’Orchestre d’Harmonie de la Garde Républicaine qui rendra un hommage au Cinéma.

Auparavant, le public qui viendra nombreux à CARAT, pourra écouter l’Orchestre des professeurs des Conservatoires de Charente. L’Orchestre interprètera les musiques classiques utilisées dans le cinéma, sous la baguette de Nicolas SIMON qui incarne une nouvelle génération de chefs d’orchestre français.
Grâce à nos partenaires, grâce aux collectivités territoriales et à leurs efforts, et, grâce à vous, très cher Public, le Festival Piano en Valois continuera de vous proposer un programme riche et diversifié, pour que la MUSIQUE soit véritablement intégrée dans notre vie quotidienne.

C’est ainsi que peut et doit se développer une culture qui s’adresse au plus grand nombre. Comme en témoignent d’ailleurs, les concerts pédagogiques et l’opération «1 enfant, 1 parent», organisés en collaboration avec la Direction Académique, le Conservatoire d’Angoulême et l’École départementale de musique.

 

Jean Mardikian
Président